« Heureux qui, comme Ulysse… »

 

Plus de 7500 Km. Voilà ce que j’ai parcouru au volant de la UQAC-mobile, depuis la mi-septembre 2013. En plus, je n’ai pas été aussi assidue sur mon blogue que je ne l’aurais voulu, compensant mon silence par la prise de photo quasi-frénétique d’à peu près tout ce que j’ai vu depuis le début de mes pérégrinations. La route a été riche en images à saisir: bornes fontaines colorées du village de New Carlisle en Gaspésie (ouh! qu’il a fait mauvais cette année dans la péninsule!); golfe du St-Laurent d’automne, mécontent comme un dragon qu’on aurait réveillé d’un profond sommeil; phares silencieux, comme de grands pointillés placés des deux côtés du fleuve; girouettes amusantes, piquées sur les pelouses des maisons de tout un village sur la Côte-Nord; repas de fruits de mer, de crêpes fruitées, de sushis et autres délices savourés dans les hôtels et les restos; voiliers d’oies blanches et d’outardes qu’on a envie de suivre alors l’hiver s’obstine à cogner à notre porte; rues vibrantes de la métropole ou de la capitale nationale…

On s’attarde à la poésie de certains paysages ou au cadrage d’une photo, on ne voit presque plus les semaines qui filent à une vitesse folle… car des activités, en plus de la tournée dans 25 cégeps et centres d’études (à date), il y en a eu! En voici un aperçu:

– le vendredi 6 septembre dernier, nous avons accueilli, comme à chaque année, les professionnels de l’information scolaire pour une journée d’information à l’UQAC. Nouveautés dans les programmes, rencontres avec les gens du Décanat et du Bureau du registraire, période d’échanges… un incontournable.

– fin septembre, participation au Colloque Dialogue Collèges/Universités, au Centre de villégiature Jouvence à Orford. Il s’agit d’un colloque bi-annuel (voir ici la programmation 2013 sur le site de l’ACOC) réunissant les professionnels de l’info scolaire des cégeps et des universités québécoises (j’avais parlé de ma participation à l’édition 2009 dans un post précédent). Outre le site magnifique où nous nous trouvions, les ateliers (dont la présentation de nos nouveautés universitaires sous la forme d’un « speed-dating »!) et les conférences ont été fort intéressants.

– mi-octobre, comme à chaque année, on plonge dans l’événement Zig Zag (Jessica peut d’ailleurs vous en jaser sur le blogue UQAC). Succès qui ne se dément pas, pour sa 6e édition, le premier salon orientant au Québec a accueilli près de 6000 étudiants des écoles secondaires et cégeps de la région.  La semaine suivante, on prenait la direction de Québec pour participer le Salon Carrières Formation de Québec qui avait lieu au Centre des foires.

– mi-novembre, nous avons participé au Salon Explor’Action au Centre Mario-Tremblay d’Alma: comme pour Zig Zag, nous avions près d’une vingtaine de kiosques animés par une équipe étudiante du tonnerre.

– le samedi 16 novembre suivant, c’était les portes ouvertes de l’UQAC: je n’ai pas le choix de le dire, c’est une belle joie de voir sur le campus certains étudiants rencontrés en tournée :) Certains venaient de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent, de la Beauce, de Québec, de la Côte-Nord et j’en passe!

J’oublie aussi les visites scolaires en informatique, les visites personnalisées en intervention plein air, les activités dans les écoles secondaires sur les thèmes de l’ingénierie, l’accueil de nouveaux blogueurs dans notre équipe (Jean-Philippe en plein air et Philippe en physiothérapie), le recrutement d’étudiants ambassadeurs…

Oui, j’ai été silencieuse sur cette plateforme-ci, mais depuis septembre, ma tête a fourmillé d’idées, de paysages, de projets, de conversations enrichissantes, de contacts à faire, de sourires… Quand l’hiver nous frappe comme ce matin (tout est blanc dehors!), cela veut dire que la tournée tire à sa fin. En effet, il ne me reste qu’un voyage à Montréal. Plus que quelques jours pour tenter de profiter (encore) de chaque petit événement, de chaque rencontre, tout en continuant de songer (faut que je l’avoue!) à mon fils, qui a tellement grandit cet automne, qui est resté à la maison avec son papa pendant que maman était sur la route. Merci à mon chum d’avoir tenu le phare… et merci aussi à mon Coco d’avoir attendu que je revienne de tournée pour que j’assiste en personne à ses premiers pas, effectués sans l’aide de personne! :) Ç’aurait été bien trop dommage que je zieute ça par le biais de Facetime, non?

Le fil d’arrivée est tout près! On y va?

Justine

Ce contenu a été publié dans Information universitaire, Tournée universitaire 2013-2014, UQAC, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = cinq